Le golf de Marcilly

Imprimer

A proximité d'Orléans, le Golf de Marcilly a ouvert en 1986 et dispose aujourd'hui d'un parcours 18 trous (par 72, longueur : 6303 m architecte Olivier BRIZON), d'un Pitch and Putt de 18 trous (par 55, d'une longueur de 2579 m) et d'un Parcours Découverte de 9 trous (par 28, d'une longueur de 1278 m).
Depuis 30 ans, le Golf et son Association ont mis l'accent sur la formation de nombreux nouveaux joueurs. Tous les ans, ce sont plus de 800 licenciés qui s'inscrivent dans cette dynamique. Depuis 1999, Marcilly se classe en tête des Golfs de la Ligue du Centre en tant que créateur de licences.


Quelques dates marquent déjà l'histoire du Club :

 

1991 : Meilleure progression dans le Classement National OBC (performances sportives du Club).

1992 : 12ème sur 400 golfs à ce même classement.

1993 : Promotion des Journées Découvertes (plus de 1000 personnes par an)
1998 : Formé à Marcilly de 1988 à 1992, Jacques Thalamy est classé 5ème meilleur joueur amateur français.
1999 : Organisation d'un Grand Prix avec une série "joueurs Professionnels ".

Un évènement par an : pour ponctuer une année, il faut créer un évènement fort tel qu’un Grand Prix. C’est une compétition qui a lieu sur 2 jours, et qui réunit des joueurs professionnels et les meilleurs amateurs de la région. Nous avons organisé 3 Grands Prix Le spectacle est toujours de qualité.

2000-2001 : La Fédération Française de Golf a lancé un appel d’offre à des promoteurs pour organiser le Championnat de France sur un nouveau parcours. Nous savions que la concurrence serait rude. Il a donc fallu bâtir une stratégie très différente et très appropriée à notre club. C’est donc l’Association Sportive du golf de Marcilly qui a pris en charge la candidature, grâce à son effort de recherche de partenariat et prouve ainsi, que de nombreux annonceurs ont compris l’intérêt d’associer le nom de leur entreprise à ce championnat. Nous avons organisé 2 championnats de France Pro sur proposition de J.C Jubert qui avait travaillé dans ses jeunes années 7 ans pour nous. Les 700 joueurs et tout le personnel du golf de Marcilly se donnent à fond et se préparent à accueillir le plus beau cadeau que l’on puisse offrir aux joueurs actuels et aux publics non joueurs très intéressés de découvrir la passion de la petite balle. L’effet fut énorme, 10 000 spectateurs sont venus, ces personnes savaient que l’on pouvait venir manger dans un golf sans forcément être joueurs, et de nombreuses personnes ont ensuite essayé le golf, puis sont venues gonfler les effectifs.

2003-2004  : Un seul élément nous manquait pour les tournois Pros, il y avait trop peu de locaux; les médias et nous étions un peu frustrés. Donc, est née au même moment la création du 3e circuit européen avec le Alps Tour, qualificatif pour le Challenge Tour, puis Tour Européen. Nous découvrons ceci en même temps que vous. Tous les bons amateurs rêvaient de devenir professionnels, et se servaient de ces tournois pour se mesurer aux pros et tenter de leur chance de jeunes espoirs. Ce circuit nous servira pour faire jouer notre équipe 1 sur notre terrain. Nous l’organisâmes 2 ans, mais cela manquait un peu de notoriété. Cela nous a permis de faire jouer nos pros. Pour Alexandre Kaleka, tout jeune, qui passa le cut, Denis BLOT, qui fait 5e….. Nous avons suivi les vainqueurs, les années suivantes sur le Challenge Tour et le Tour Européen.

2006-2007 :  Le rêve de devenir Pro continuait à faire son chemin dans la tête d’Alexandre Kaleka qui était au Pôle France, pour accompagner son passage Pro, nous créons le Club 18. Pour son lancement, le financement d’un cadet et ses premiers billets de d’avion qui lui ont fait découvrir la Chine, l’Australie et l’Afrique du Sud.

2008-2009 : C’est le début de la candidature de la FFGolf à l’organisation de la Ryder Cup. L’Agglo de Tours a créé un petit parcours appelé la Gloriette. J’étais à l’inauguration. Les nouveautés sont les départs en synthétiques, pas d’arrosage de Fairway, irrigation et conception de vrais greens. De retour je décidais de réaménager le parcours découverte en créant des aires de départ en synthétique en faisant livrer 1000 tonnes de sable. Pour les greens, composés avec’arrosage automatique ! 1 an après c’est l’ouverture de vrais greens. Je me rappelle, nous avions eu la visite du secrétaire général de la FFG, il a dit «beaucoup parlent de développement , vous, vous le faites » j’ai trouvé cela un énorme encouragement. J’étais juste surpris de ne pas être suivi.

2011-2012 :  En 2011, l’été fut magnifique, le nombre de débutants augmentait, les deux parcours débutants étaient pleins, les chiffres de nouveaux joueurs espérés par la Ryder Cup étaient de 800 000 contre 400 000, nous nous sommes dit que si ces prévisions étaient bonnes, aucun golf n’était prêt à une telle évolution. Les golfs de la région n’étaient pleins qu’à 50%, Il fallait créer des nouveaux joueurs, nous décidâmes de refaire 9 trous compacts pour débutants. Alexandre Kaleka tournait sur le Circuit européen, l’image était belle, nous avons cru en ses rêves. Nous avons loué un tracteur et un broyeur forestier pour faire des passage;s 10 hectares de Sologne reconstruite de bouleaux après l’abandon de l’agriculture, c’était parti pour le dessouchage, la livraison de 1000 tonnes de sable, l’installation de l’irrigation, les préparatifs et les semis.

2013-2014 :  Nous commençons à nous enliser dans une crise économique lancinante, nous traversons 2 étés très pluvieux, l’effet Ryder Cup n’est toujours pas là, l’effet bon résultat de Dubuisson n’est pas là, les nouveaux joueurs se font attendre. Nous avons voulu combattre cette morosité, et nous avons relooké notre club house avec des couleurs vives et ainsi, un peu tourné la page de la vieille ferme rénovée. Les golfs concurrents se regroupent, certains prix vont à la hausse pour accueillir les touristes internationaux, les débutants ne sont pas au rendez-vous. Certaines offres apparaissent à prix discountés, et font fondre les chiffres d’affaires, et les pertes affluent, la déprime économique est là.

2015 : Baptiste Courtachon revient de 4 ans d’université Américaine. Nous ne voulons pas déprimer, pour cela, il nous fallait un projet ambitieux pour relancer la machine. Nous contactons Estelle Richard de la Direction des Tournois Alps Tour de la FFG et nous lui proposons l’organisation d’un tournoi. Rendez-vous heureux, elle nous dit que le nombre de tournois est à la baisse, la crise est là, et que ce sera difficile. Qu’importe, nous n’avons pas peur ! Après un travail colossal de recherche de stratégie et de partenaires, le budget est bouclé. L’équipe terrain est motivée à fond, nous allons pouvoir admirer et valoriser leur travail. L’été fut très sec, au lieu de se morfondre, nous allons aborder l’entretien avec méticulosité pour diminuer la taille des fairways mais les faire magnifiques. Les bunkers sont vidés de leurs petits cailloux et remplacés par du sable fin. Toutes les taches de sècheresse des greens sont arrosées manuellement. Nous avons rectifié la planimétrie de tous les départs blancs compétition hommes 1ère série. Nous avons passé l’été sous les compliments. 130 joueurs pros fouleront le parcours de Marcilly 10 meilleurs joueurs amateurs du Loiret seront qualifiés. Le public sera invité à s’initier et à suivre les parties. 5 jours portes ouvertes seront organisées dans tous les golfs de la Région Centre Val de Loir pour accompagner notre dynamique. Chaque partenaire pourra inviter ses clients, ses prospects et leur personnel pour atteindre 10 000 spectateurs sur la semaine. Il vaut mieux penser à vous accueillir, que de se morfondre sur la crise !

Par ailleurs, le Golf de Marcilly a fait l'objet de reportages à plusieurs reprises :

1992 : "L'heure du Golf" France 3
1997 : "Capital" M6
1998 : "Le Journal de 13 h" Canal +
1999 : "Le Journal de 20 h" TF1 pour "les jeunes et le golf".
2000 : France 3 et Pathé Sport.

2008 : M6 "100% Mag" sur le thème "les activités Zen pour les enfants"


Mais autour du Club House, le Golf de Marcilly, c'est aussi des infrastructures et une capacité d'accueil importante :

• Un Pro Shop sous l'enseigne Golf Plus
• Un restaurant "Le Bistrot du Golf"
• La salle St Andrews pour des séminaires ou des réceptions de famille : 120 places
• Un parking de 300 places
• 20 résidences 4 à 6 personnes en location